AccueilActualitesFabric Ventures se rapproche de 245 millions de dollars dans deux fonds Web3

Fabric Ventures se rapproche de 245 millions de dollars dans deux fonds Web3

Benson Toti

Fabric Ventures, basée au Royaume-Uni, soutient à la fois des projets à un stade précoce et à un stade ultérieur, avec Polkadot, Decentraland et Bitstamp parmi les premiers bénéficiaires.

Fabric Ventures, une société d’investissement en capital-risque basée à Londres, est sur le point de conclure avec les fonds Web3 alors qu’elle cherche à renforcer son portefeuille avant plusieurs investissements.

Selon un rapport publié dans The Block , la société devrait lever un total de 225 millions d’euros (environ 245 millions de dollars).

Fabric prévoit de clôturer prochainement le premier des deux fonds, à 125 millions d’euros (environ 136 millions de dollars). Ce fonds a été largement sursouscrit selon Richard Muirhead, associé gérant de Fabric Ventures, raison du relèvement du plafond à 125 €.

Une fois fermée, la société utilisera les fonds pour soutenir des projets en phase de démarrage.

Pendant ce temps, la société devrait clôturer un autre fonds de 100 millions d’euros (109 millions de dollars) plus tard en avril. Comme il l’a fait au cours des dernières années, Fabric Ventures utilisera le deuxième fonds pour aider les projets à évoluer dans le cadre de son objectif de soutenir les investissements à un stade ultérieur.

Le fonds sera ciblé pour les projets à la recherche d’un financement de série B ou au-delà.

Les fonds font suite à la levée de 130 millions de dollars de Fabric Ventures en juillet 2021 auprès de divers bailleurs de fonds. Un contributeur notable au fonds a été le Fonds européen d’investissement (FEI), qui a investi 30 millions de dollars.

Selon Muirhead, Fabric envisage de nouveaux fonds en 2023.

Les projets dans le domaine des actifs numériques pour recevoir le soutien des investissements de Fabric incluent l’échange de crypto Bitstamp, la plate-forme de blockchain Polkadot (DOT) et le protocole lié au métaverse Decentraland (MANA). La société de capital-risque a également contribué au développeur d’Axie Infinity, Sky Mavis.