L’Autorité de réglementation des actifs virtuels de Dubaï ouvrira son siège social dans The Sandbox

Mème coin la plus excitante Potentiel X100
Shiba Memu Monnaie Shiba Memu Monnaie Shiba Memu Monnaie
Acheter Maintenant
Mème coin la plus excitante Potentiel X100
Shiba Memu Monnaie Shiba Memu Monnaie Shiba Memu Monnaie
Acheter Maintenant

L’Autorité de réglementation des actifs virtuels de Dubaï ouvrira son siège social dans The Sandbox

By Charles Thuo - Minute de lecture
Mis à jour 01 August 2022

L’Autorité de réglementation des actifs virtuels de Dubaï (VARA) a annoncé qu’elle créerait un siège métaverse dans le monde virtuel The Sandbox. Le siège social virtuel sera appelé « MetaHQ » et sera basé à un endroit inconnu dans le monde virtuel The Sandbox.

Le lancement de « MetaHQ » fait partie des tentatives de Dubaï de devenir un centre d’actifs virtuels.

Dans une déclaration à l’agence de presse WAM, le prince héritier de Dubaï et président du Conseil exécutif de Dubaï, Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum, a déclaré :

« Notre présence dans le métaverse… marque le début d’une nouvelle phase dans la marche du gouvernement de Dubaï vers l’avenir ; celui qui aura un impact positif à long terme.”

Le rôle du « MetaHQ »

Le VARA n’a pas fourni beaucoup de détails sur le rôle réel du MetaHQ.

Le VARA a cependant déclaré que le siège virtuel :

“servir de canal principal pour engager [les fournisseurs de services d’actifs virtuels] à travers le monde pour lancer des applications, permettre aux jeunes titulaires de licence [d’] entrer dans le métaverse, partager ouvertement des connaissances et des expériences avec les consommateurs et les régulateurs pairs pour sensibiliser, permettre une adoption sûre et stimuler l’interopérabilité mondiale.

Le développement montre à quelle vitesse Dubaï se transforme en une plaque tournante de la cryptographie après le lancement du VARA début mars. VARA a été créé pour aider à faire progresser le cadre juridique et le système de réglementation des actifs virtuels aux Émirats arabes unis et plus particulièrement à Dubaï.

Entre autres choses, les entreprises de cryptographie souhaitant opérer aux Émirats arabes unis doivent obtenir une licence de cryptographie auprès de la VARA. Le VARA s’est également vu confier le devoir de réglementer les activités des gestionnaires d’actifs et des dépositaires au sein de l’espace cryptographique aux Émirats arabes unis.