Une université vietnamienne envisage d’accepter le Bitcoin malgré l’interdiction de la banque centrale

Memeinator Monnaie
LA PROCHAINE PRESALE A AUGMENTER PAR 100 ?
Memeinator Monnaie
LA PROCHAINE PRESALE A AUGMENTER PAR 100 ?

Une université vietnamienne envisage d’accepter le Bitcoin malgré l’interdiction de la banque centrale

By Benson Toti - Minute de lecture
Mis à jour 01 August 2022

FPT, une université vietnamienne, prévoit d’accepter le paiement des frais de scolarité en Bitcoin. Elle va contourner l’interdiction des crypto-monnaies par la banque centrale en tant que méthode de paiement.

L’université FPT adopte les crypto-monnaies

L’université FPT est une institution académique privée possédant des campus à Ho Chi Minh City, Hanoi et Da Nang, les trois grandes villes du Vietnam. Selon le président de l’université FPT, le Dr. Le Truong Tung, l’université va bientôt commencer à accepter le Bitcoin comme méthode de paiement des frais de scolarité des étudiants étrangers. Avec l’utilisation du Bitcoin, Tung estime que les étudiants étrangers peuvent contourner  les contrôles de devises strictes dans leurs pays respectifs. Le Dr. Tung a déclaré : « Par conséquent, FPT a décidé de tester cette nouvelle méthode en annonçant officiellement et concrètement que les étudiants étrangers peuvent payer les frais de scolarité avec des Bitcoins. »

Bitcoinhub

Utiliser le Bitcoin pour augmenter le nombre d’étudiants étrangers

Selon le responsable de l’école, l’université cherche à faire des recherches sur les crypto-monnaies, en particulier sur les Bitcoins, dans le cadre de son programme d’études, y compris dans les domaines de la finance, de la gestion d’entreprise et de la banque. L’acceptation prévue du Bitcoin et l’utilisation des crypto-monnaies fait de FTP, la première université vietnamienne à entrer dans ce domaine. À ce titre, 100 étudiants étrangers sont inscrits à l’université, soit seulement 1 % du nombre total des étudiants. Tung s’attend à ce que le Bitcoin aide à améliorer ces chiffres malgré les cadres juridiques récents imposés par la banque centrale qui interdit le Bitcoin comme moyen de paiement légal. Pour ce faire, les étudiants étrangers devront échanger le Bitcoin contre le dong vietnamien avant de payer les frais de scolarité. Alternativement, les étudiants seront également autorisés à « donner » leur Bitcoin à une adresse Bitcoin ou un portefeuille virtuel appartenant à l’université.